Comment gagner ta vie grâce à l’affiliation?

Bonjour et bienvenue.

Si tu as atterri sur cette page, il y a de forte de chance que tu souhaites générer des revenus en ligne, et notamment au travers de l’affiliation.

Le problème, et tu as dû t’en rendre compte, c’est qu’il est parfois difficile de savoir par où commencer.

La quantité d’informations disponibles sur le net (parfois contradictoires) rendent souvent le passage à l’action difficile.

Et lorsqu’on débute, on a souvent tendance à s’éparpiller.

Sans compter les “phases techniques” qui peuvent parfois être un réel blocage lorsqu’on n’est pas né avec un clavier dans les mains.

Dans un cas comme dans un autre tu sens que l’affiliation est faite pour toi mais pour les raisons évoquées ci-dessus, tu n’as:

  • soit pas encore trouvé la manière de te lancer concrètement
  • soit tu as déjà sauté sans obtenir les résultats désirés.

Et c’est dommage car au delà de l’affiliation et des revenus passifs qu’elle permet de générer, tu sens que c’est également une certaine liberté financière qui te passe sous le nez.

Liberté financière qui te permettrait notamment de quitter ton travail, travailler de chez toi, profiter de ta famille et faire les activités qui te tiennent à coeur.

Raison pour laquelle, dans les lignes qui suivent tu vas avoir accès à une méthode étapes par étapes qui va te permettre, à terme, de générer plus de 1407,47€ / mois.

Mais juste avant, revoyons les bases.

Qu’est ce que l’affiliation?

L’affiliation est le simple de faire la promotion de produits (ou services) d’une personne (ou d’une entreprise) tierce et de toucher une commission pour chaque vente/action réalisée.

affiliation definition

L’avantage, c’est que tu peux faire de l’affiliation sur à peu près tout ce qui se vend en ligne: les banques, les sites de e-commerces (dont Amazon), les sites de rencontres, les sites en rapport avec la santé (compléments alimentaires) , etc…

Pratiquement toutes les grandes marquent y ont recours. Que ce soit ta marque de tes chaussures préférées, le robot mixeur avec lequel tu as fait ton repas du midi et même ton artisan du coin. .

Et pour savoir si ta marque préférée fait de l’affiliation, tu as 2 options:

  • Rechercher sur Google: “nom de la marque” + programme d’affiliation
affiliation plateforme
  • Te rendre sur les plateformes et programmes d’affiliation.

Je t’ai consacré un dossier complet où je te répertorie les principales plateformes d’affiliation (en cour de réalisation 🙂 )

Également, avant d’aller plus loin, je tenais un faire un récapitulatif des différents types de rémunération en affiliation

Voici les différentes manière dont tu peux être rémunéré:

A savoir qu’il n’existe pas de méthode meilleure qu’une autre. Chacune d’entre elle va avoir ses avantages et ses inconvénients.

Le CPA: le modèle le plus connu où tu es commissionné pour chaque vente réalisée. Cela peut-être une somme fixe (10€ par vente) ou un pourcentage (15% de la vente).

C’est le type de monétisation le plus courant et c’est ce type de rémunération qu’utilise la plateforme partenaire d’Amazon (avec un % sur vente). On le retrouve aussi dans la vente de complément alimentaire (prise de muscle, perte de poids, etc…)

Le CPL: ce modèle te rémunère au Lead. A chaque fois qu’un internaute va remplir un formulaire (inscription gratuite, réponse à un sondage, etc…) tu vas toucher une commission (de quelques centimes à une dizaine d’euros).

C’est le type de rémunération mise en place par toutes les plateformes de devis. Que ce soit de l’assurance, de la pose de parquet ou encore de la rénovation. L’affiliation au lead est également employé dans le secteur du gaming (téléchargement d’application) et dans les produit de beauté (formulaire pour devenir testeur)…

Le CPC: le bon vieux coût au clic où tu touches quelques centimes (voir quelques euros) à chaque fois qu’une personne clique sur une publicité.

C’est le business modèle de la régie publicitaire de Google (Adsense).

Comme dit précédemment, il n’y a pas un type de rémunération meilleur que l’autre.

Par exemple, l’affiliation au Lead permet de générer des revenus assez rapidement car il se base sur le “gratuit” (l’internaute n’as pas besoin d’effectuer un achat). L’inconvénient c’est que ce n’est que du “One Shot”, donc impossible de toucher des commissions par la suite.

Au contraire, l’avantage du CPA (lorsqu’il intègre du paiement récurrent type abonnement), tu as la possibilité de toucher des commissions à vie.

A savoir également qu’il n’est pas impossible de les combiner. Ce qui est tout à fait conseillé sur un site consacré à l’affiliation.

Et maintenant qu’on a rappelé les bases, passons à la pratique (c’est le moment où, généralement tu prends des notes 😉 )

Comment s’y prendre concrètement pour faire de l’affiliation?

Sur le papier, le concept est assez simple. Il te suffit de trouver une thématique, de récupérer son lien affilié sur la plateforme pour en faire la promotion auprès d’une audience ciblée…

D’ailleurs, c’est à peu près les conseils qui te sont généralement donné ici et là sur le web.

Sauf que, tu as dû t’en apercevoir, une fois les mains dans le cambouis, cela devient bizarrement plus compliqué.

Et tout un tas de questions, auxquelles tu n’avais pas songé, se posent désormais à toi:

  • sur quelle thématique me lancer?
  • est-ce que ma thématique est rentable?
  • comment récupérer mon lien affilié?
  • comment en faire la promotion et auprès de qui?
  • où trouver mon audience?
  • etc…

Rassures-toi, il est parfaitement normal de se les poser. Ceux sont des question importantes auxquelles tu vas devoir répondre si tu veux vraiment réussir en affiliation. Et je vais te montrer comment faire dans la suite de l’article.

Et juste avant de se pencher sur le sujet fondamental de “trouver sa thématique” (et des 5 critères qui l’accompagnent), penchons-nous d’abord sur la question de “où trouver ton audience?”

En fouinant sur le web, tu as probablement entendu dire qu’il fallait intégrer des groupes Facebook, des forums thématiques, commenter des blog et des vidéos YouTube, et y insérer ton lien affilié

Le truc avec ces méthodes, c’est qu’en plus de ne pas marcher, elles posent 2 problèmes:

  1. tu ne maîtrises pas le trafic et il suffit que tu te fasses modérer ton lien pour te voir couper ta source de trafic.
  2. tu renvoie directement ton trafic vers ton lien affilié et tu ne peux pas te constituer une base mail de prospects hyper ciblés.

D’ailleurs, je me rappelle avoir tourné une vidéo “coup de gueule” après m’être fait spammé mes commentaires YouTube de lien affilié. Je vous la remets juste pour le kiff.

En fait ce qui est dramatique avec ces techniques c’est qu’on te vend souvent l’affiliation comme une petite activité sympa avec laquelle tu vas pouvoir générer des revenus en ligne sans trop rien faire.

Sauf que la réalité est toute autre.

Et au risque de briser quelques-une de tes illusions, NON, l’affiliation n’est pas quelque chose de “facile”.

Et pour que tu arrives à générer des centaines d’euros de commissions par mois, cela va te demander de l’investissement et du travail.

Du moins, au début…

Raison pour laquelle je profite de cet article pour te proposer de créer ensemble un système qui, une fois en place, va te permettre de générer des commissions de manières durable et automatique.

Système qui se base sur le concept des “sites de niche”

Système qui me permet de générer plus de 5000 euros par mois (dont plus de 1400 euros avec une seule plateforme en affiliation rencontre):

affiliation

Qu’est ce qu’un site de niche?

Un site de niche est un site dédié à une thématique, voir un produit en particulier.

Et le web en est rempli. Tu as sûrement dû déjà surfer sur l’un d’entre eux sans même t’en rendre compte .
Ils peuvent prendre l’apparence de blog, de sites d’avis, de comparatif, de conseils.

Et le principe est plutôt simple:

Créer un site sur une thématique bien précise (rassures-toi on l’aborde très bientôt) et le positionner en première page de Google sur des mots clés (requêtes) très spécifiques.

Imaginons créer un site sur la thématique du Yoga, il suffirait de se positionner sur des requêtes comme “cour de yoga en ligne”, ou encore “tapis de yoga” pour récupérer une audience ultra ciblée et prête à acheter des produits en relation avec le yoga.

Et on vient de répondre à la question de “Où trouver ton audience”

Et comparé aux autres méthodes, un site de niche présentent de nombreux avantages:

  • Il ne te demande pas de te mettre en avant
  • Il te permet de générer des revenus durable et automatique
  • Il te permet de te lancer sur des centaines de thématiques.

Et en parlant de thématique, voici comment créer un site sur une niche rentable.

Comment s’y prendre pour créer un site?

La création d’un site de niche se déroule en 6 étapes, à savoir:

  1. Trouver sa thématique rentable
  2. Organiser ses mots clés et structurer son site
  3. Mettre son site en ligne
  4. Rédiger son contenu
  5. Référencer son site
  6. Implémenter ses liens affiliés

La première étape est probablement la plus importante c’est elle qui va déterminer la réussite (ou pas) de ton site.

1 – Trouver sa thématique

Ainsi, pour mettre toutes les chances de ton côté et t’assurer de te lancer sur une thématique qui te permettra de générer plusieurs centaines d’euros par mois, voici les 5 critères à respecter:

A savoir que tu peux retrouver toute cette partie au format vidéo.

Désolé pour le son, j’ai tourné la vidéo dans un petit café balinais en bord de route avec un passage perpétuel de scooters

1 – Le nombre de recherches mensuelles.

Il est important qu’il y est un grand nombre de personne qui recherche ta thématique sur Google.

Raison pour laquelle tu vas devoir vérifier en priorité le nombre de recherches mensuelles sur ton mot clef principal.

Pour cela tu peux t’aider de nombreux outils en ligne comment Secockpit ou encore KWFinder (dont tu peux retrouver le tuto complet ici).

Si on reprend notre exemple sur le Yoga, voici les résultats obtenus:

  • yoga en ligne: 1000 recherches mensuelles
  • tapis de yoga: 8100 recherches mensuelles

👍 Le premier critère est donc validé

affiliation

2 – Le nombre de recherches connexes

Ensuite, vient le nombre de recherches connexes, car on ne va pas créer un site avec une seule page 😉

Là encore, on va pouvoir s’aider de nos 2 précédemment outils pour nous constituer une liste de mots clés en rapport avec la requête principale:

Je te laisse te référer à la vidéo pour la listes des recherches connexes à 3min47 (il y en a un sacré paquet 😉 )

👍Le deuxième critère est donc validé

3 – La monétisation

On ne va pas tourner autour du pot, on est avant tout là pour faire de l’argent en ligne.

Et pour cela, il faut que la thématique soit rentable et monétisable.

Pour cela tu vas devoir te poser 3 questions:

  • le produit est-il en vente sur Internet?
  • le produit dispose-t-il d’un programme d’affiliation?
  • le produit s’achète-t-il sur internet?

Et il faut que tu es un OUI à ces 3 questions.

Pour reprendre notre exemple des cours de Yoga en ligne:

  • OUI, le produit est disponible sur Internet: tu as la plateforme https://www.yoga123.fr/ qui propoose des cours en ligne.
  • OUI, le produit dispose d’une programme d’affiliation: 123Yoga est disponible sur la plateforme 1TPE: https://www.yoga123.fr/1tpe
  • OUI, le produit s’achète sur Internet: Oui aux vues des avis clients présents sur le site Yoga123.

👍Le troisième critère est donc validé

4 – La concurrence

Sûrement le critère le plus important.

Critère qui va te permettre de savoir si oui ou non tu vas pouvoir te positionner facilement en première page de Google (notamment dans le TOP 3).

C’est également ce qui va déterminer si tu vas obtenir du trafic ou pas.

Généralement ce sont les sites positionnés dans ce TOP 3 qui reçoivent le plus de trafic.

Pour analyser cette donnée tu vas pouvoir utiliser des logiciels comme Secockpit, KWFinder et Market Samurai.

Je t’invite à te rendre à 6min49 de la vidéo où je t’explique comment l’analyser au travers de Secockpit et Market Samurai.

👍 Le quatrième critère est donc validé

5 – La tendance

Ce dernier critère va nous permettre de savoir comment évolue les recherches sur un mot clef au cour de l’année: On appelle ça la saisonnalité.

Il va nous permettre également d’anticiper les recherches sur la thématique pour les prochaines années en analysant l’évolution des recherches durant les 5 dernières années.

Pour se faire, on va utiliser Google Trends.

Voici une capture d’écran de l’évolution des recherches pour “yoga en ligne”

affiliation

On en déduit qu’il n’y a pas de saisonnalité. Les internautes recherches “yoga en ligne” toute l’année.

Et la courbe de recherche durant les cinq dernières années est stable.

On peut également en déduire que l’intérêt pour cette thématique sera encore d’actualité dans les cinq prochaines années.

👍 Le cinquième critère est donc validé

Pour résumer:

La niche du Yoga et notamment des cours en ligne (tout comme celle des tapis de Yoga) est très intéressante à exploiter et je ne peux que valider cette niche.

Il est tout à fait possible de:

  • créer un site thématique autour du Yoga. Et là on parlerait de site de niche d’autorité.
  • créer un site uniquement dédié aux tapis de Yoga. Et on parlerait plus de site de niche.

Maintenant que la niche est validé, passons aux 5 prochaines étapes.

A savoir que j’irais volontairement plus vite dans la présentation de ces dernières

Si les sites de niche t’intéressent tu peux encore accéder à la formation offerte en remplissant le formulaire ci-dessous.

.2 – Organiser ses mots clés et structurer son site

Organiser ton contenu est très important, surtout si tu penses avoir beaucoup de pages et d’articles de blog.

Le but est de faciliter le passage des robots de Google et aussi de faire en sorte que tout ton contenu se fasse indexer.

Il serait dommage que d’avoir rédigé un super article de blog mais qui soit ignoré de Google.

Il existe plusieurs méthodes de hiérarchisation et pour ma part j’utilise la structure en Silo.

3 – Mettre son site en ligne

Une fois la structure de ton site mise sur papier tu vas pouvoir le mettre en ligne.

Pour cela tu vas avoir besoin d’un nom de domaine et d’un hébergement.

Je te conseille de passer par les services d’O2switch (tuto en cours de réalisation).

Pourquoi passer par cet hébergeur? Ils sont français (le support également), leur rapport qualité/prix est excellent (5 euros HT, nom de domaine offert la première année).

Une fois cette opération faites, il ne te restera qu’à installer WordPress, les plugins de bases et un thème.

Pour les thèmes j’ai une grosse préférence pour la boutique MyThèmeShop que tu peux retrouver ici.

4 – Rédiger son contenu

C’est ici que les choses sérieuses commencent. La rédaction de tes articles.

Pour cela tu as plusieurs options:

  • rédiger toi-même
  • faire rédiger (sous-traitance)
  • d’autres techniques avancées que je n’aborderai pas ici (et oui, je dois garder le suspense).

Le conseil que je peux te donner c’est de commencer par les 5 premiers articles les plus importants en te focalisant sur le contenu de la page d’accueil.

Compte un minimum de 2000 mots pour cette dernière.

5 – Référencer son site

L’étape la plus IMPORTANTE au même titre que de trouver une niche rentable.

D’ailleurs, si tu as choisi une thématique peu concurrentielle, le référencement sera beaucoup plus facile à réaliser.

Pour partir sur de bonnes bases, je t’invite à créer tes 15 premiers liens répartis sur une période de 90 jours.

Je n’aborderais pas ce sujet ici car il demanderait un dossier à part entière.

C’est prévu! Et en attendant je t’invite à télécharger la formation Gratuite où j’aborde le sujet.

6 – Implémenter ses liens affiliés

Ton site commence à prendre des positions sur Google? Tu commences à obtenir du trafic?

Félicitation, tu vas maintenant pouvoir le rentabiliser et ce de 2 manières:

  • en insérant directement tes liens affiliés dans tes articles
  • en insérant un formulaire de capture, te constituer une mailing list et vendre en affiliation au travers d’une séquence email.

Le deuxième cas présente plusieurs avantages.

De un, tu vas pouvoir vendre plus en relançant tes prospects et de deux, tu crées une sauvegarde de ton business pour anticiper une éventuelle baisse (perte) de trafic. C’est rare, mais ça peut arriver.

Et pour cela, je ne peux que te recommander Systeme.io pour lequel j’ai réalisé un tuto complet ici.

Ce qui est génial avec les sites de niche, c’est qu’une fois ton site en place, tu n’as pratiquement plus besoin d’y toucher.

A l’image d’une locomotive, tu vas devoir travailler le temps de la faire décoller. Et une fois qu’elle aura atteint son rythme de croisière, tu auras juste à remettre une peu de charbon dans la chaudière de temps en temps.

Ce qui te laisse le temps de créer un deuxième, un troisième site, etc… de poser les bases solide de ton indépendance financière et de profiter de ton temps libre pour autre chose.

Maintenant si tu veux aller plus loin…

Tu peux encore accéder à une formation OFFERTE dans laquelle je te montre comment passer de 0 à 1000 euros grâce aux sites de niche: